Accueil / Actualités / Actualités 2014 / Ensemble pour la défense de l'éducation prioritaire


lun 21 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Actualités

Ensemble pour la défense de l'éducation prioritaire

Ensemble pour la défense de l'éducation prioritaire

Opération "École morte" sur tout le RRS de Villeneuve de Marsan. Mardi 16 décembre 2014 : les enseignants de l'élémentaire et du collège se mettent en grève et Mercredi 17 décembre 2014 : blocus


Pour en savoir plus rejoignez la page Facebook RRS Villeneuve de Marsan et n'hésitez pas à signer la pétition en ligne en cliquant ici !

 

Le Réseau de Réussite Scolaire (RRS) c'est :

  • la limitation du nombre d'élèves par classe
  • l'accueil des moins de 3 ans
  • le dispositif d’accompagnement éducatif qui propose des activités périscolaires gratuites
  • de nombreux projets communs (culturels, sportifs, ...) permettant aux enfants de sortir de l'isolement rural

 

Le Ministère de l'Éducation Nationale, dans sa réforme pour la rentrée 2015, prévoit de redessiner la carte de l'éducation prioritaire et d'évincer le réseau du collège Pierre Blanquie et les écoles associées, du fait de ses bons résultats. Les enseignants et le RRS sont victimes de leur succès. Les enseignants s’investissent réellement, leur RRS est l’un des plus dynamiques. Certains RRS ne fournissent pas le même travail, et par conséquence les résultats ne suivent pas, mais eux, continueront à percevoir les aides RRS.

 

Cette décision ne sera pas sans conséquence pour les enfants :

  • •Fermetures de classes dans tous les établissements concernés, mais aussi classes surchargées dans les écoles du premier degré (actuellement pas plus de 25 élèves par classe) ; cela engendrerait, par exemple, des difficultés pour organiser des sorties scolaires (un bus peut accueillir 2 classes de 25 élèves mais pas 2 de classes de 30).
  • •Perte des moyens permettant un accompagnement personnalisé des élèves les plus en difficultés.
  • •Dégradation des conditions d'enseignement et d'apprentissage pour tous les élèves : il sera désormais impossible de lutter contre l'échec et le décrochage scolaires, mesure phare du gouvernement.
  • •Perte du financement des 1000 heures d’accompagnements éducatifs.

•

rrs 2