Accueil / Actualités / Actualités 2018 / Apéro-Théâtre Saison 06 Episode 03


jeu 21 novembre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Actualités

Apéro-Théâtre Saison 06 Episode 03

Apéro-Théâtre Saison 06 Episode 03

Sortie de résidence de la Cie les EGALITHES, le jeudi 19 avril 2018 à 18h30 à la Salle des Fêtes.

 

Il est des batailles que le Théâtre des Deux Mains aime à mener.

Comme le travail de terrain et la création en milieu rural, comme le principe de troupe de théâtre et comme le comédien élevé au bon grain de la citoyenneté.

La Cie Les Egalithes de Mugron, pour notre plus grand plaisir, répond à ces trois.

Au moins à ces trois. Car j'aurai pu, si j'osais la dithyrambe, parler de leur sympathie, de leur acharnement, de la force de leur ambition, de leur courage, de leur passion et de leur talent.

Mais je n'ai pas la dithyrambe.

Alors je ne parlerai que de cette chance que nous avons (encore une fois) de les accueillir à Villeneuve de Marsan, en résidence de création pour leur prochain spectacle fou :

 

             Petites Comédies Rurales

Spectacle théâtral, musical, et dansant

 

L'histoire :

Le monde rural a explosé.

Il en reste plein de petits cailloux dans la langue, dans l’imaginaire, dans la politique, dans notre rapport au mode.

Dans les Petites Comédies Rurales, ces petits cailloux sont autant de grains de sable qui font dérailler la machine, qui décalent légèrement (ou gravement) les personnages, les dialogues, le récit, la langue.

Nous sommes au cœur d'un village. Ce soir il y aura bal. L’équipe municipale se mobilise afin de préparer la fête. Tout est à finaliser. C'est dans ce temps de préparation que les personnages se dévoilent, que les récits surgissent et le temps passe. On a installé la piste de danse, les fanions les lumières, la guinguette et la scène pour les musiciens. Le bal peut avoir lieu. Un bal pas ordinaire où la musique et le verbe se mélangent, se percutent et habitent les danseurs. Le bal s'éteint, et vient le petit matin, la fin de l’histoire...

 

Le mot de la metteur en scène :

Même si ce texte magnifiquement écrit est né en Bretagne il fait écho à la ruralité dans sa globalité.

Nous avons envie pour cette création d'être en lien direct avec la population du territoire rural que nous habitons, partageons et que nous défendons. Être dans un engagement poétique et politique en lien direct avec les gens que nous côtoyons et avec qui nous partageons au quotidien notre citoyenneté.

 

ob_984c40_pcr1